Qui sont ils ? Semaine 6

 

Nicolas ZAIRE

 

Nicolas ZAIRE, jeune joueur de 22 ans, originaire du Marin, travaille à l’AMEP en qualité d’agent de vie scolaire.

Son père et son oncle, actuellement entraîneur du Good Luck, sont tous joueurs, donc grandissant dans un milieu footballistique, c’est tout naturellement que Nicolas commence le football dès l’âge de 5 ans à l’Olympique du Marin, au poste de milieu de terrain offensif, puis arrive au RCRP à l’âge de 16 ans, en 2004, et évolue dans son nouveau club d’abord au poste de milieu, puis latéral droit et, depuis 2 saisons, au poste de libéro.

Sa mutation au RCRP a été motivée par le bon état d’esprit et la bonne entente qui règnent au sein du groupe Racing, et par l’esprit de famille qu’il a su trouver au sein de ce club.

Nicolas a remporté avec le Racing Club de Rivière Pilote le Championnat Martinique 2007 la Coupe de France –Zone Martinique en 2008 et la ligue Antilles en 2006.

Nicolas demande à ses coéquipiers de continuer à travailler et ils verront que les résultats arriveront. Il leur demande de se remettre en question après chaque match, et surtout que chacun donne toujours le meilleur de soi même.

Nicolas souhaite que les supporters continuent à supporter le Racing, surtout si l’équipe est menée et arrêtent de faire des critiques négatives et sans fondement.

Nicolas reconnaît que l’équipe encadrante fait du bon travail et leur demande de continuer dans la direction qui est déjà la leur et souhaite que les dirigeants se rapprochent encore un peu plus des joueurs.

A tous les jeunes qui souhaitent pratiquer le football, Nicolas leur conseille de persévérer, même si les débuts s’avèrent difficiles. Il leur demande de ne jamais baisser les bras et lorsqu’ils atteindront la catégorie des seniors, de rester sérieux et de savoir saisir la chance qui leur donner par les entraîneurs. Il insiste sur le fait que le joueur doit rester humble s’il veut progresser.

Le vœu footballistique qui habite Nicolas serait qu’il remporte cette saison la Coupe de Martinique, la ligue Antilles et le Championnat.

Nicolas fait remarquer que le RCRP doit passer un palier et doit remporter au moins 3 compétitions par saison en raison de son effectif, de son staff technique et de ses dirigeants qui font un excellent travail pour aider la jeunesse.

 

 

Michel Ange AMBROISE

 

Michel Ange AMBROISE, souvent appelé « Miki », aujourd’hui âgé de 51 ans, débute le football très jeune à l’Espoir de Ste Luce en tant que milieu de terrain puis rejoint le RCRP, à l’âge de 29 ans, où il occupe poste de libéro, jusqu’à 34 ans, âge auquel il met fin à sa carrière de footballeur amateur.

Originaire de la commune de Ste Luce, à cette époque, la commune n’offre aux jeunes que des infrastructures permettant de pratiquer soit le football soit le volley, et jouant déjà au foot sauvage dans la rue, à l’école, après le catéchisme… avec ses copains, il opte tout naturellement pour une inscription dans le club de football de sa commune dès son plus jeune âge.

Après quelques années, à l’Espoir de Ste Luce, par envie de découvrir un autre environnement et d’être confronté à d’autres réalités, et surtout de profiter des compétences de l’entraîneur du moment, Marcel PUJAR, il prend la décision de rejoindre le RCRP. Il ne remporte pas de titre avec le RCRP, mais a disputé une finale de Coupe de Martinique et la finale de Concacaf contre Pinar del Rio.

Il joue en sélection de Martinique dans les années 80 contre plusieurs pays de la Caraïbe ainsi que des clubs professionnels de France qui venaient à la Martinique.

Après, une belle carrière de footballeur amateur, il conseille aux joueurs de profiter du privilège qu’ils ont de faire un sport de compétition, car la pratique sportive encadrée participe à la formation de l’Homme, faisant appel à des valeurs morales, éducationnelles, qui permettent à l’individu de mieux appréhender la société au sein de laquelle il vit. De plus, le football, permet de vivre des situations exaltantes, car la pratique d’un sport collectif engendre des états d’âme divers (euphorie, joie, déception…) que l’on doit maîtriser, et développe également les notions de camaraderie et de partage. Il demande aux joueurs d’assumer leurs devoirs et de respecter les engagements qu’ils prennent en signant une licence au sein d’un club, ainsi que les valeurs de celui-ci, du maillot, en particulier celles du RCRP qui sont fondamentalement le don de soi, l’abnégation, le courage, la ténacité dans l’effort. Il souligne que les grandes réussites ne se font jamais sans travail.

Miki demande aux supporters de ne jamais renoncer à accompagner leur équipe favorite dans toutes les compétitions à travers leur présence, leurs encouragements, quelque soit les difficultés rencontrées par le club lors d’une rencontre. Il leurs demande de faire confiance au staff technique et aux dirigeants bénévoles qui oeuvrent à la pérennité du club.

Il manifeste son entière solidarité à l’équipe dirigeante et son adhésion au travail que ces membres font et les encourage à ne pas baisser les bras même si des difficultés venaient à se présenter.

Il conseille à tout jeune qui veut pratiquer un sport, d’aimer la discipline qu’il aura choisie, de fournir les efforts nécessaires et de prendre du plaisir pour son épanouissement ; de ne jamais craindre l’échec et de remettre sans cesse à l’ouvrage sur le métier pour atteindre les objectifs qu’il se fixe.

Miki nourrit le souhait que le RCRP continue à défendre les valeurs qui sont les siennes et perdure dans sa volonté de participer à la formation de l’Homme martiniquais. Les licenciés du RCRP doivent être  fiers de défendre les couleurs du club et les valeurs que celui-ci véhicule.

 

 

 

Jean PIERRE LOUIS

 

Jean PIERRE LOUIS, enseignant à la retraite âgé de 64 ans est au RCRP en tant que Directeur technique depuis 5 ans, et dans sa tâche consiste à aider l’entraîneur dans son travail.

Jean vit une longue et belle  histoire avec le football.  Dès 1963, il fait de sa passion, son activité favorite en signant une licence au Stade Spiritain, et évolue au poste de milieu de terrain, club avec lequel il remporte la Coupe Poméry, actuelle Coupe de France, en 1974.

Puis il rejoint l’Assaut de St Pierre et remporte avec ce club la Coupe THEOLADE (Match qui opposait le vainqueur de la Coupe de Martinique au Champion de la même année).

Avec la sélection de Martinique, il dispute de nombreux matchs amicaux.

Jean demande aux joueurs d’être passionnés par le sport choisi et de ce fait, ils seront rigoureux, assidus aux entraînements et donc progresseront.

Il conseille à tous les jeunes qui souhaitent pratiquer un sport de prendre plaisir dans la pratique de leur sport s’ils veulent progresser.

Il souhaite que les supporters continuent à venir au stade encourager le RCRP, surtout dans les mauvais moments.

Jean aimant travailler avec les autres dirigeants et cadre technique les encourage à persévérer.

Et il formule son souhait pour la saison de football en espérant que le RCRP soit toujours présent, qu’il remporte des compétitions et que les joueurs pratiquent un football attrayant.

 

LES VALEURS DU CLUB

 

  RIGUEUR

  PASSION

               COMBATIVITE

  SOLIDARITE

     ABNEGATION

              GRIF’ EN TE !

 

  ......RESPECT !!! ....