RACING CLUB RIVIÈRE-PILOTE : site officiel du club de foot de RIVIERE PILOTE - footeo

SAISON 2014/2015 : A L’HEURE DU BILAN D’UNE SAISON PARTICULIERE : ENTRETIEN AVEC LE PRÉSIDENT.

17 juin 2015 - 13:46

Les acteurs du club jouissent depuis quelques jours de moments de détente après une saison quelque peu éprouvante…

Les exigences des préparations d’épreuves hebdomadaires sont oubliées, pendant quelques temps: c’est le moment du repos, du farniente.

Il n’en est pas de même pour les dirigeants qui doivent s’atteler à réfléchir sur les orientations de la prochaine saison.

Cette période d’intersaison, pendant laquelle les clubs sont autorisés à aménager leurs effectifs, est propice aux mouvements de joueurs (recrues/départs).

Elle est appréhendée par les présidents de clubs : ils sont confrontés aux réactions imprévisibles de jeunes trop facilement attirés par des offres d’ordre matériel qui dépassent le cadre sportif.

Le président PUJAR connait bien cette situation pour l’avoir vécu l’an dernier. Il a du apposer sa signature , sur pas moins de vingt (20) demandes de changements de clubs.

C’est en ce sens que cette saison 2014/2015 a été particulière, inédite dans l’histoire du RACING.

Nous l’avons rencontré et lui avons donc posé quelques questions:

 

D.A : Cette saison de transition est terminée, peux-tu nous en dresser le bilan ?

M.P : Dans l’ensemble, je pense qu’elle est positive et surtout enrichissante.

Elle s’est déclinée en deux périodes : une de tâtonnement suivie de celle que nous qualifions de réappropriation des valeurs du club.

Suite aux nombreux départs, nous nous sommes attelés à oublier ce qui s’est passé et surtout à nous réadapter à la conjoncture.

Cela n’a pas été évident et il a fallu beaucoup de vigilance pour aborder le coté psychologique avec ce groupe qui devait assimiler son nouveau statut.

Avec le précieux concours des anciens, nous avons alors travaillé pour intégrer des jeunes issus du sérail.

Nous avons eu des moments difficiles d’autant que nous étions classés, par  nombre d’observateurs (y compris dans notre entourage) parmi les équipes vouées à rejoindre la division inférieure en fin de saison.

Au fil du temps, nous avons perçu quelques signes encourageants mais notre défaite en Coupe de France, à domicile, contre le GOLDEN STAR a stoppé notre élan. De plus, nous avons eu à déplorer le départ inopiné d’un de nos entraineurs.

Cet épisode a resserré les liens et permis de revenir sur les bases des valeurs du RACING. Nous avons  mieux abordé la deuxième partie de la saison et l’équipe a aligné une belle série de résultats positifs.

Il s’est produit un déclic après notre victoire, en terre joséphine, contre le GOLDEN  LION (jusqu’alors invaincu). Celle-ci a entrainé d’autres (ex : victoire contre le Club Franciscain en finale départementale de la LAF).

Seulement, notre effectif réduit (pénalisé par les sanctions administratives liées au nombre d’arbitres affiliés) n’a pas été épargné par les blessures. Notre équipe a alors accusé une baisse de régime juste au moment d’aborder le sprint final.

Après avoir été éliminés en ½ finale de Coupe de la Martinique, nous avons subi un revers contre le CS CASE-PILOTE. Nous y avons perdu l’espoir de garder une place qualificative à la LAF (C’est la première année que le RACING ne sera pas présent depuis 5 ans !!!).

A partir de cela, il y a eu des choix à faire : nous nous sommes concentrés sur la finale interrégionale de la LAF qui nous permettait de rencontrer l’équipe  nous ayant  fait si mal l’an dernier (chez nous..à EN CAMEE).

 A quelque chose, malheur est bon !...la suite est connue de tous.

En bref, une bonne saison qui fait taire les détracteurs.

 

D.A : Redoutes-tu cette présente période de mutations ?

M.P : Je m’attends à tout…surtout que je sais que notre jeune effectif fait l’objet de convoitise.

Le président que je suis ne peut que constater les conséquences des appels de sirènes déjà largement lancés.

Notre politique est claire : nous ne proposons pas ce que nous ne pouvons pas donner, surtout pas d’argent...car, nous n’en avons pas et de surcroit, cela n’a jamais été le mode opératoire du club.

Nous nous efforcerons de garder l’effectif que nous avons et, dans la mesure du possible, de le renforcer pour atteindre un nouveau cap.  

Nous ne serons pas inactifs…mais certainement pas aussi affairés que certains.

 

D.A : Que revêt, pour toi, cette victoire à la finale de la LAF 2015 en Guadeloupe?

M.P : C’est une très belle victoire…une victoire hautement symbolique.

C’est la victoire du collectif, de la solidarité. Elle met en lumière les vraies valeurs du club. Elle doit faire prendre conscience aux jeunes que l’on ne peut obtenir de résultats sans efforts, sans un minimum de prise en main de soi-même.

Elle doit être fructifiée tout en gardant l’état d’esprit de celui qui a conscience de ses insuffisances et ne fait pas étalage de ses propres mérites.

Donc, nous nous servirons de cette victoire pour rebâtir tout en tachant de rester humbles.

 

D.A : Quels sont tes souhaits pour la prochaine saison ? 

M.P : Avant tout, je souhaite qu’elle se déroule de la meilleure façon possible.

Je souhaite vivement l’émergence d’autres jeunes issus de nos sections. Nous continuerons à les intégrer à l’équipe première.  

Je serai très heureux de constater la confirmation de ce jeune groupe en fin de saison.

 

D.A : As-tu autre chose à ajouter ?

M.P : Je veux profiter de l’occasion qui m’est offerte pour remercier  très sincèrement  tous ceux qui m’ont aidé et soutenu de quelque manière durant ces quelques mois.

Je veux parler de tous les cadres du club, les joueurs, les supporters et sympathisants (j’adresse un  salut particulier à Popol) et bien sur, les sponsors sans qui nous ne pourrions réussir à obtenir les résultats qui ont été enregistrés.

 

Bonnes vacances à tous et à bientôt !

(Entretien du 15/06/15)

Commentaires

LES VALEURS DU CLUB

 

  RIGUEUR

  PASSION

               COMBATIVITE

  SOLIDARITE

     ABNEGATION

              GRIF’ EN TE !

 

  ......RESPECT !!! ....