TROPHEE MUTUELLE MARE-GAIILARD : ECLATANTE VICTOIRE DES VIOLINES AUX COULEURS PASTEL…

8 juin 2015 - 23:15

Revenant de blessure après deux mois d’absence, Grégory PASTEL a été le fer de lance des violines ce samedi soir face au CS MOULIEN…

En bon capitaine, il a su insuffler à ses autres partenaires l’envie de réaliser un bon résultat face à cette équipe guadeloupéenne bénéficiant du statut de favori, par tous les observateurs.

Des divers interviews et analyses diffusées en vue de la promotion de cette rencontre, il n'a pas fait l’ombre d’un doute que les violines seraient battus.

Transportés sur un nuage de victoires (dont celle obtenue face aux violines l’an dernier au même stade de la compétition) par une presse acquise à leur cause et se basant sur la place du RACING en championnat (6è), les mouliens ont commis l’erreur de jouer le match avant le coup d’envoi.

Une sérénité à toutes épreuves

Dans les travées de ce stade de PETIT CANAL (archi comble une heure avant le coup d’envoi), la centaine de supporters martiniquais ayant fait le déplacement, a du mal à se faire entendre. 

Cependant, ils ont eu la joie de constater l’extinction progressive des voix et tambours guadeloupéens et le départ furtif de nombreux supporters des « Bleu et Blanc » avant la fin de la rencontre.

C’est avec une sérénité et une rage de vaincre exemplaires que se sont présentés les violines sur la pelouse.

Ces dispositions se sont révélées dès l’ entame de la partie: il n’y a pas eu de round d’observation et la rencontre a débuté tambours battants..

Une solidarité sans faille

Bien en place, les violines ont tactiquement neutralisé les possibilités offensives des guadeloupéens représentés par BOLMIN, GOMEZ et GOTTIN.

Se manifestant épisodiquement, ces joueurs n’ont eu que peu d’espace pour s’exprimer devant le bloc homogène des violines.

Des attaquants intenables.

L’entrée de BULLET (58è) au sein de l’attaque pilotine va permettre d’ouvrir de nouvelles brèches dans la défense moulienne qui est obligée d’user d’expédients pour se dégager.

C’est en toute logique que les violines ouvrent le score à la 63è minute : un centre, adressé par MONGERAND depuis son aile gauche, est renvoyé par le gardien moulien. PASTEL, à l’affut, reprend instantanément de volée et marque (0/1).

Ce but galvanise les violines qui multiplient les attaques. Une de celles-ci va amener le pénalty sifflé par l’arbitre pour une main d’un défenseur dans la surface fatidique.

PASTEL s’emploie à mettre la balle hors de portée du gardien (80è, 0/2).

Soucieux de se préserver d’un éventuel sursaut des « Bleu et Blanc » psychologiquement atteints, les violines continuent à défier l’arrière garde moulienne. Celle-ci craque dans les arrêts de jeu.

Le coup du chapeau (Hat trick) de PASTEL

Le sort des mouliens est définitivement scellé à la 91è minute: PASTEL, mis sur orbite par ses comparses de l’attaque, se débarrasse des défenseurs guadeloupéens et bat imparablement le portier (0/3).  

Une victoire fortement désirée

Le Club Sportif Moulien n’a pas résisté à la volonté des violines de laver l’affront subi l’an dernier sur la pelouse du stade A. MARIE-JEANNE.

Les huit dernières minutes accordées par l’arbitre, justifiées par les changements et arrêts de jeu, ont semblé longues pour les mouliens qui se sont vite engouffrés dans leurs vestiaires au coup de sifflet final.

Les pilotins, sans réserve, ont laissé éclater leur joie avec le sentiment du devoir accompli.

CHAPEAU BAS, LES VIOLINES !!!

  

Ont participé à la rencontre :

SULLY, COURTEAU, TELGA, FORTUNE, MONGERAND, YOYOTTE, JACOB, GABRIEL-REGIS puis BULLET (58è), THIMON, NICOLAS, PASTEL. 

 

Autres remplaçants: PRIVAT, DACLINAT, O’MEIL, GUILLAUBY. 

Voir également

Commentaires

zoreille 10 juin 2015 18:20

Loin des yeux mais pas loin du coeur. En effet j'ai passé deux de mes meilleurs années de joueur au racing et j'en suis fier. Bonne continuation à tous

Staff
Didier97215
Didier97215 9 juin 2015 22:30

Salut cher supporter! C'est pour nous un réel plaisir de constater que tu suis toujours l'évolution du RACING, club qui est pour toujours dans ton cœur. Bonne continuation et au plaisir de te revoir!!! Salut ZOREILLE...

zoreille 9 juin 2015 17:02

Félicitation aux joueurs qui ont porté bien les couleurs violines. Allez racing !!!!

LES VALEURS DU CLUB

 

  RIGUEUR

  PASSION

               COMBATIVITE

  SOLIDARITE

     ABNEGATION

              GRIF’ EN TE !

 

  ......RESPECT !!! ....