CHAMPIONNAT (17è journée) : LE NUL DE LA DERNIERE MINUTE…

7 mars 2014 - 03:56

En effectuant ses changements, l’encadrement technique des violines ne pensait pas si bien faire…

 

Lors de la présentation des équipes, nous notons la présence du jeune gardien Yohan VITALIEN au sein de l’effectif violine : nous lui souhaitons de suivre l’exemple de ses ainés, en particulier PRIVAT pour sa persévérance.

 

S’appuyant sur une meilleure condition physique (le match de mardi soir contre le Club Colonial encore dans les jambes pilotines), les lamentinois du CS BELIMOIS ont semé le trouble dans le camp violine pendant une bonne partie de la rencontre.

 

Aidés par les prouesses de leur portier, par ailleurs supplée par ses poteaux, les lamentinois vont venir inquiéter les violines.

 

Les jambes de ces derniers s’alourdissent au fil des minutes au point de se voir perturbés par cette équipe du fond de classement.

 

Pourtant, les quinze premières minutes sont à l’avantage des violines qui s’installent dans le camp lamentinois mais ne parviennent pas à conclure leurs actions.

 

GORON permet aux violines de prendre l’avantage à la marque en reprenant de la tête un des nombreux corners de la première mi-temps (30è, 1/0).

 

L’égalisation des « Verts » ne tarde pas puisque sept minutes plus tard, SULLY ne peut intervenir face à un attaquant lamentinois (37è, 1/1).

 

Tout est à refaire : les violines s’y attellent mais le score reste en l’état jusqu’au repos.

 

Certainement galvanisés par leur entourage, les lamentinois reviennent avec encore plus d’allant.

 

Cette disposition est concrétisée par leur seconde réalisation à la 62è minute à la suite d’un coup franc excentré sifflé en leur faveur.

 

La défense des violines a du mal à renvoyer cette balle fuyante, à la trajectoire courbe, qui atterrit dans les pieds d’un lamentinois qui la pousse au fond des filets de SULLY, au grand dam des supporters pilotins (2/1).

 

Mauvaise opération pour le RACING qui, à ce moment de la rencontre perd la première place du classement au profit de son rival direct.

 Cette situation va durer jusqu’à cette ultime minute du temps additionnel au cours de laquelle OCTAVIUS, rentré à la place de CHOSROVA (78è) et mis sur orbite par GORON, va conclure une des nombreuses actions à l’actif des violines. D’une frappe puissante que le portier adverse ne peut intercepter, il va permettre aux violines de repartir avec les deux points du match nul et garder la distance avec leurs poursuivants (92è, 2/2).

 

 

 

Ont participé à la rencontre :

 

SULLY, COURTEAU, DONDON, MODESTIN, MONGERAND, ZAIRE, CHOSROVA puis OCTAVIUS (78è), FORTUNE puis THIMON (86è),  MENCE ©, GORON, PASTEL.

Remplaçants: VITALIEN, GUILLAUBY. ETIENNE

Voir également

Commentaires

LES VALEURS DU CLUB

 

  RIGUEUR

  PASSION

               COMBATIVITE

  SOLIDARITE

     ABNEGATION

              GRIF’ EN TE !

 

  ......RESPECT !!! ....