COUPE de FRANCE : LES VIOLINES CONFORTES DANS LE PELOTON DE TETE...

17 septembre 2012 - 20:01

Après les deux victoires engrangées au cours de la semaine…

Tout d’abord, Mercredi soir, à domicile  face à l’US BOE.

Facile victoire face à cette modeste équipe vauclinoise qui a eu le bonheur de voir avorter de nombreux raids de l’attaque violine  soit par précipitation ou manque de réalisme.

Les vauclinois obtiennent deux corners consécutifs à l’entame de la partie.

Prenant l’ascendant petit à petit, les violines ouvrent le score par GORON qui prend à défaut la défense des Jaune et Noir (12è, 1/0).

Suite à une hésitation de la défense violine, les vauclinois égalisent à la 27è minute.

Ce sera alors le siège permanent de l’arrière garde de l’Us Boé par les violines qui concluent, à la 44è minute par JACOB, une des leurs nombreuses tentatives (2/1) dont une avait échoué sur la barre du portier vauclinois quelques instants auparavant.

Ce portier, auteur de quelques arrêts « reflexes » et encore supplée par sa barre à la 49è minute (CHOSROVA) et par ses poteaux (CINNA,83è) ira chercher la balle au fond de ses filets, par trois fois, au cours du second temps : CHARLOTON (55è, 3/1), GORON (64è, 4/1) et OCTAVIUS (84è, 5/1).

Paradoxalement, la dernière action du match est à mettre à l’actif des « Jaunes et Noir » qui, profitant d’une largesse des arrières pilotins, obligent SUZON à se déployer pour maintenir le score.

Ont participé à la rencontre :

SUZON, COUDIN puis MONGERAND (46è), ZAIRE, CODASSE, EDOUARD,  HUYGHES-BEAUFOND©, JACOB, CHOSROVA, LEPARLIER puis CHARLOTON (46è), OCTAVIUS, GORON puis CINNA (81è).

Autres remplaçants : PRIVAT, ANGLIO.

 

Samedi soir, pour le compte de la 6è journée de ce mini championnat valant pour la Coupe de France, les violines ont rendu visite aux iléens de l’EVEIL des TROIS-ILETS.

Il a fallu attendre la deuxième mi-temps pour voir les violines concrétiser leur ascendant sur la rencontre.

Les joueurs de l’Eveil n’ont fait que se défendre et ne se sont infiltrés que très rarement dans la défense violine.

PARSEMAIN, fauché dans la surface à la 10è minute, rate le pénalty sifflé en sa faveur.

C’est OCTAVIUS qui, sur coup-franc excentré à l’entrée de la surface, ouvre le score à la 48è minute (1/0).

Quatre minutes plus tard, CHARLOTON parachève un beau déploiement de toute l’attaque violine (52è, 2/0).

60è minute : le portier illéen repousse difficilement un coup-franc de PARSEMAIN. Sur le corner qui suit cette action, H.BEAUFOND devance le portier et inscrit le troisième but des violines (3/0).

Un relâchement des défenseurs des violines offre l’opportunité aux joueurs de l’EVEIL de réduire le score contre toute attente des spectateurs (3/1). 

Ont participé à la rencontre :

SULLY, EDOUARD, CODASSE, ANGLIO puis CHOSROVA (70è), COURTEAUD puis ZAIRE (46è),   HUYGHES-BEAUFOND©, JACOB, CHARLOTON, OCTAVIUS puis CINNA (72è), GORON, PARSEMAIN

Autres remplaçants : SUZON, LEPARLIER. 

 

Commentaires

LES VALEURS DU CLUB

 

  RIGUEUR

  PASSION

               COMBATIVITE

  SOLIDARITE

     ABNEGATION

              GRIF’ EN TE !

 

  ......RESPECT !!! ....