LIGUE ANTILLES FOOT (L.A.F) : ENCORE LES TIRS AUX BUTS…

22 mai 2012 - 04:20

Les violines en ont fait les frais pour la seconde fois en moins d’une semaine…

 

 

Les faits se sont en effet répétés contre le Club Colonial en finale locale de la Ligue Antilles Foot.
Tout comme lors du match contre le Club Franciscain, les violines ont pris l’initiative du jeu dès le coup d’envoi.

Ainsi, il s’en est fallu de peu qu’ils ne scorent dès la deuxième minute de jeu, le jeune MOMPERT bien placé à la réception d’un corner voit sa tentative de la tête passer de peu à côté des buts clubistes.

Le deux équipes affichant leur volonté de gagner cette rencontre, il n’y a pas eu de round d’observation, chacune répliquant aux attaques de l’autre.

Le RACING a pris l’avantage à la 23è minute par MENCE qui a repris victorieusement un ballon renvoyé par le portier clubiste (1/0). 

Les clubistes obtiennent un pénalty à la 39è minute et égalisent (1/1).

Ce but a pour effet de les galvaniser et sur l’une de leurs attaques, SULLY voit la base du poteau gauche de ses buts le suppléer et éviter ainsi le second but des « Blanc et Noir ».

Les deux équipes rejoignent les vestiaires avec ce sore de parité.

Cherchant à faire la différence, l’encadrement technique des violines procède à quelques changements à la reprise. GORON (52è) et CHARLOTON (59è) rentrent en lieu et place de LEPARLIER et MOMPERT.

Les attaques des violines se multiplient mais l’excellent portier clubiste fait échec notamment à PARSEMAIN puis à CHARLOTON et permet à son équipe, pourtant réduite à dix depuis la 70è minute, d’atteindre les prolongations.

Suspense, émotion et fatigue…pendant ces trente minutes supplémentaires.

Les deux équipes n’étant pas parvenues à se départager au terme de ces 120 minutes de jeu, il a fallu se soumettre à la séance des tirs aux buts.

La chance a souri au Club Colonial et les violines, qui ont tout donné, subissent l’épilogue d’un scénario identique en moins d’une semaine: la défaite aux tirs aux buts.

Ont participé à la rencontre:

SULLY, MONGERAND, ZAIRE©, TELGA, COURTEAU, H.BEAUFOND, JACOB, MOMPERT puis GORON(52è), MENCE, LEPARLIER puis CHARLOTON(59è), PARSEMAIN.   

Remplaçants: PRIVAT, LANDAIS, MAUNIER.

 

Commentaires

LES VALEURS DU CLUB

 

  RIGUEUR

  PASSION

               COMBATIVITE

  SOLIDARITE

     ABNEGATION

              GRIF’ EN TE !

 

  ......RESPECT !!! ....