RACING CLUB RIVIÈRE-PILOTE : site officiel du club de foot de RIVIERE PILOTE - footeo

COUPE de MARTINIQUE (1/2 Finales) : LES VIOLINES SUR LA ROUTE DE LA FINALE…

22 avril 2012 - 23:39

Ils sont venus à bout d’un coriace Club Franciscain, au terme d’un match intense pour la 5è confrontation de la saison, devant un public conséquent…

 La pluie qui s’est invitée à l’entame de la rencontre et qui a perturbé celle-ci pendant toute la première période, n’a pas rendu la tache facile aux vingt deux acteurs. Ceux-ci ont fait fi de ces conditions pour offrir une prestation d’un bon niveau au public.

D’ailleurs, il n’y a pas eu de round d’observation mais surtout une envie de prendre l’avantage rapidement sur une pelouse glissante et gorgée d’eau.

Le RACING n’a pas raté l’occasion qui s’est présentée à la 16è minute : GORON reçoit une balle de CHARLOTON derrière la défense des « Vert et Noir », il la prolonge instantanément sur MENCE qui, du plat du pied, bat le portier franciscain (1/0).

Piqués sur le vif, les franciscains se ruent à l’assaut du camp des violines : SULLY a eu d’abord très chaud à la 18è minute, lorsqu’ un tir puissant issu d’un coup franc franciscain est venu s’écraser sur l’arête droite de sa cage.

Puis, il a eu à s’interposer à la 36è minute face à deux avants franciscains.

Le portier franciscain a eu aussi sa part de stress en voyant PARSEMAIN se débarrasser de trois défenseurs mais rater le cadre de peu à la 42è minute.

Les violines, réduits à dix suite à l’expulsion de TELGA (40è), ont regagné les vestiaires avec cet avantage.

A la reprise, les conditions météorologiques s’améliorent ce qui permet au ballon de circuler plus rapidement d’un camp à l’autre.

L’infériorité numérique des violines ne se voit pas et le portier franciscain, archi battu, est heureux de recevoir un tir de PARSEMAIN en plein visage (54è)     

Quelques minutes plus tard, l’arbitre sanctionne une faute de ZAIRE : les  franciscains obtiennent un pénalty et égalisent (55è, 1/1).

Les franciscains s’enhardissent, essaient de mettre à profit leur supériorité numérique mais s’exposent ainsi à la vélocité des avants violines.

PARSEMAIN, toujours virevoltant, est contré irrégulièrement dans la zone fatidique à la 72è minute : GORON se charge de transformer le pénalty qui redonne l’avantage aux violines (2/1).

Les violines, généreux dans l’effort, ont su préserver le score jusqu’au coup de sifflet final et ont meme failli aggraver le score à l'ultime seconde, la balle de PARSEMAIN échouant sur la base gauche du montant des buts franciscains.

L'expérience des violines a prévalu face à des franciscains qui ont, eux aussi, terminé la partie à dix après l’expulsion d’un des leurs à la 84è minute.

Ont participé à la rencontre:

SULLY, MONGERAND, TELGA, ZAIRE©, COURTEAU, CHARLOTON, CODASSE, EDOUARD puis CINNA (89è), GORON, MENCE, PARSEMAIN.   

Remplaçants: PRIVAT, MAUNIER, LANDAIS, THALIEN.

Commentaires

LES VALEURS DU CLUB

 

  RIGUEUR

  PASSION

               COMBATIVITE

  SOLIDARITE

     ABNEGATION

              GRIF’ EN TE !

 

  ......RESPECT !!! ....