RACING CLUB RIVIÈRE-PILOTE : site officiel du club de foot de RIVIERE PILOTE - footeo

CHAMPIONNAT : Les Violines ne se sont pas fait prier devant la Samaritaine…

29 janvier 2011 - 18:24

C’est dans une ambiance détendue, calme, plutôt froide que s’est déroulée la rencontre…

Peut-être est-ce du au fait qu’il a fallu attendre de longues minutes avant que l’arbitre bénévole de la rencontre ne soit désigné, selon des dispositions bien claires rappelées dans l’article 14 du règlement sportif de la ligue de football de la Martinique.

Les samaritains nous ont habitué à une ambiance plus chaude : leur traditionnel orchestre ne s’étant pas déplacé, les spectateurs n’ont eu droit qu’à quelques répliques d’un trompettiste bien connu des pilotins.

Les visiteurs ont mis du temps à rentrer dans le match. Ils se sont fait surprendre à la 5è minute par PARSEMAIN qui, après avoir pris de vitesse la défense, a contraint D FRANCILLETTE à accompagner le ballon dans ses buts (1/0)

Il a fallu attendre la reprise du second temps pour voir PASTEL, récupérer un centre de PARSEMAIN et inscrier le second but (49è, 2/0)

Les samaritains, ne  baissant pas les bras, ont inquiété plusieurs fois SULLY, le portier des violines comme à la 58è, quand celui-ci a retardé la réduction du score ou encore, à la 89è minute, quand il a empêché l’égalisation des Vert et Jaune au grand soulagement des supporters des violines.

Entre temps, la réduction du score par la Samaritaine est intervenue à la 65è minute suite à une erreur défensive des violines. (2/1)

Nous tenons à souligner, pour conclure, l’excellent comportement des joueurs tout au long de la partie, ce qui a facilité la prestation du trio arbitral (notamment celle de l’arbitre central bénévole)    

 

Sur la feuille de match:

SULLY-MONGIS, ZAIRE, TELGA, COURTEAU, CINNA, H. BEAUFOND, CHARLOTON, PASTEL, PARSEMAIN, MENCE ©

Remplaçants: BORDEAU, MOMPERT, BULLET, GUY, PRIVAT

Commentaires

LES VALEURS DU CLUB

 

  RIGUEUR

  PASSION

               COMBATIVITE

  SOLIDARITE

     ABNEGATION

              GRIF’ EN TE !

 

  ......RESPECT !!! ....