Un vent violet a soufflé sur le stade ALIKER: Le RACING soulève la Coupe de la LIGUE

30 mai 2010 - 04:34

Avant la rencontre devant opposer le RACING au CS CASE- PILOTE, personne n'osait avancer de pronostic...

Les "Vert et Blanc" étaient-ils encore "en jambes" après avoir gagné la Coupe de Martinique la semaine dernière et le RACING, s'était-il remobilisé après deux semaines d'inactivité?

Chacun pourtant souhaitait que les deux équipes produisent du beau jeu.

La rencontre débute avec trente minutes de retard sur l'horaire prévu soit à 20 h 30, pour cause de finale féminine de coupe gagnée par le RC St-JOSEPH au dépens du GOLDEN-STAR sur le score de 3 buts à 0.

Devant un public moyen, les deux équipes se sont appliquées à répondre à l'attente des spectateurs et le RACING a finalement triomphé grace à une meilleure cohésion.

Le CS CASE-PILOTE a pourtant essayé d'emballer la rencontre dès le coup d'envoi mais a butté sans cesse sur une défense  orchestrée par ZAIRE, bien aidé par ANGLIO,MONTGERAND et EDOUARD devant PRIVAT.

A partir de cette base, le RACING procède par contres: JACOB,HUYGHES-BEAUFOND et BERTHOLO s'efforcent de mettre sur orbite les virevoltants attaquants (MENCE,REUPERNE et PARSEMAIN).

A la 25è minute, W BERTHOLO (très en verve) se joue de son vis à vis, s'infiltre dans la défense du CS CASE-PILOTE, centre sur PARSEMAIN qui ne se fait pas prier pour loger le ballon au fond des filets.(1-0)

La partie s'anime, les attaques fusent encore...

A la 29è minute, PARSEMAIN hérite d'un ballon repoussé en catastrophe par la défense des verts et inscrit son second but de la soirée.(2-0)

C'est le score à la mi-temps.

Le RACING préservera t'il ce score? Le CS CASE-PILOTE peut-il revenir? telles sont les questions posées par les commentateurs.

A la reprise, les frères GORON rentrent afin d'intensifier les attaques des verts.

La tactique choisie n'a pas eu les effets escomptés: la maitrise collective des violines a permis de juguler leurs offensives.

Ainsi, à la 60è minute, MENCE récupérant un ballon au milieu de terrain l'adresse à BERTHOLO qui prolonge sur PARSEMAIN:celui-ci parachève ce mouvement empreint de vitesse, précision et puissance.(3-0)

La rencontre n'a pourtant pas baissé d'intensité, le CS CASE-PILOOTE cherchant à réduire le score.Les portiers ont d'ailleurs eu à s'interposer: d'abord CHAUVET sur une frappe de JACOB, puis PRIVAT détournant d'une main ferme un tir puissant de R. BANNAIS.

Dans les deux camps, les remplaçants ont contribué à maintenir le rythme jusqu'au coup de sifflet final.

Chez les violines, PARSEMAIN,EDOUARD,REUPERNE et MENCE ont à tour de role été remplacés par SUZANNE,THALIEN,CHARLOTON et TAVERNY participant ainsi à cette victoire acquise avec panache et soulevant ensemble le deuxième trophée de la saison. 

Commentaires

LES VALEURS DU CLUB

 

  RIGUEUR

  PASSION

               COMBATIVITE

  SOLIDARITE

     ABNEGATION

              GRIF’ EN TE !

 

  ......RESPECT !!! ....